Calendrier de la tournée de l'exposition itinérante.

  • Du 1er septembre au 1er octobre 2018 à la Maison de la culture de Côte-des-Neiges ;
  • Du 22 janvier au 3 mars 2019, à la Maison de la culture Frontenac ;
  • Du 9 mai au 20 juin, à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville.

Dans le Québec des années quarante, un groupe d'artistes québécois lance un cri d'alarme par un manifeste contestataire qui s'attaque à l'idéologie conservatrice d'un Québec étouffé sous la chape d'un clergé omniscient et d'un homme politique omnipotent, Duplessis. Ce manifeste porte le titre provocateur de Refus global. Il constitue un point tournant de l'identité québécoise : avant lui, on était Canadien ou Canadien-français ; après lui, on devient Québécois.

Cette exposition, dont la perspective est avant tout littéraire, relate d'une part, ce que contestaient les signataires du Refus global, mais aussi, d'autre part, ce qui  inspirait ces visionnaires soit l’idéalisme et le regard critique des créateurs qui les ont précédés. Bien que ce manifeste ait eu un petit impact, en 1948, à cause de la censure, et qu'il n'ait été publié qu'à quatre cents exemplaires diffusés surtout dans des milieux intellectuels, il a provoqué, jusqu'à aujourd'hui, une vague déferlante engendrant, en quelque sorte, la Révolution tranquille et toute la contestation politique et culturelle qu'a connue le Québec par la suite. De ce mouvement est né une forte quête identitaire ainsi que la naissance du courant de la contre-culture.

Le noyau de cette exposition repose sur les propositions contenues dans le manifeste autour duquel se porte un regard tant vers le passé, que vers la modernité: Claude-Henri Grignon d'un côté, Claude Gauvreau de l'autre, les pamphlets de Valdombre contre Speak white de Michèle Lalonde. La route vers la quête identitaire passe aussi par Nelligan, Ferron et le parti Rhinocéros, les felquistes, la nuit de la poésie, Maurice Richard ou Les Belles-sœurs de Michel Tremblay.

Voir aussi Gaëtan Dostie et sa collection.

Que reste-t-il aujourd'hui des idées que ce refus global a engendrées?
«Objets tangibles, ils requièrent une relation constamment renouvelée, confrontée, remise en question. Relation impalpable, exigeante qui demande les forces vives de l'action.
Ce trésor est la réserve poétique, le renouvellement émotif où puiseront les siècles à venir.
Que ceux tentés par l'aventure se joignent à nous.»


La poésie envahit le centre Gaston-Miron 

Source : Catherine Lalonde, ledevoir.com, 13 décembre 2018.

Il y a soudain beaucoup plus de souvenirs de soirées poétiques au Centre d’archives Gaston-Miron. Ce lieu, qui conserve et veut mettre en valeur des archives sur la littérature québécoise et particulièrement sur la poésie, a annoncé l’acquisition de 400 documents audio et vidéo cumulés par le vidéaste et collectionneur compulsif Gaëtan Dostie, aussi fondateur de la Médiathèque littéraire qui porte son nom. On y trouve des « lancements des éditions du Noroît, de la revue Exit, des colloques, une remise du prix Émile-Nelligan, des performances du festival Voix d’Amériques, des lectures de poésie », illustre le directeur du Centre, Karim Larose.

« Gaëtan Dostie a eu la passion et la ténacité de se rendre sur place et de filmer, et aujourd’hui on a la chance de pouvoir voir défiler des poètes de différentes générations », nomme celui qui est aussi professeur à l’Université de Montréal et spécialiste de la poésie québécoise, « de Roland Giguère à Paul-Marie Lapointe, en passant par Gilbert Langevin — il y a énormément de choses sur Langevin —, jusqu’à Hélène Monette, Patrick Coppens, Patrice Desbiens, Nicole Brossard… C’est lui qui a tourné 99,8 % de ces documents », amassant ainsi de multiples souvenirs d’événements poétiques.

Lire la suite de l'article sur ledevoir.com.

Un ami nous a quitté : hommage à Claude Haeffely, décédé le 1er mai 2017.

Des mots pour une nouvelle maison.

Des mots pour une nouvelle maison. En aout 2017, la Médiathèque littéraire inaugurait ses nouveaux locaux avec une kermesse littéraire. Lire les détails et voir les photos ! Consultez notre calendrier pour tout savoir de nos événements passés.


À Voir sur telequebec.tv

Les trésors de la médiathèque Gaétan-Dostie

Tristan Malavoy Racine nous fait découvrir une mine d’or pour la littérature québécoise.

Les trésors de la médiathèque Gaétan-Dostie


Pour être tenu au courant par courriel des activités de la Médiathèque, inscrivez-vous sur notre liste de diffusion MlGD-Info (lien à cliquer pour s'inscrire)
 
 

Soutenez la Médiathèque

 

 Pour les dons substantiels, nous pourrions fournir des reçus d'impôts pour les dons de charité. Veuillez nous contacter à info@mlgd.ca 

Voulez-vous nous aider à emménager dans nos nouveaux locaux ? Contactez-nous par courriel info@mlgd.ca ou par téléphone au 514 861-0880.


Remarque : si le texte ci-dessus ne correspond pas à votre dernière version,
cliquez sur le bouton Rechargez ou Actualiser de votre navigateur.

Pour corriger votre rubrique

Titre de la rubrique:
Mot de passe de la rubrique:
Contenu de la rubrique:
Retour = paragraphe | Maj-Retour = saut de ligne
Modèle de rubrique : encadré uni avec titre uni sans titre
Nombre d'espaces d'indentation :
Puce servant à l'indentation du titre :
Aucune           
Fond de couleur (rubrique encadrée):
Papier Jaune Bleu Turquoise Rose Vert Amande